Un site naturel à découvrir : son histoire humaine, ses vestiges, sa faune, sa flore...

"Une trentaine de kilomètres de gorges suffirait à faire de la Cère une perle des rivières du Massif central et de la ligne ferroviaire une des plus étonnantes de France

 

GR gorges cere
 

 

 

 

GR gorges cere
 

 

 

Introduction


Moi, GR
®652, je suis le compagnon fidèle des Gorges pendant plus de 30 km, depuis Laroquebrou jusqu'à Laval de Cère. Sitôt entré dans cette vallée assombrie par des versants abrupts couverts d'arbres, je ne m'éloigne guère de la rivière que je prends tantôt par la main gauche, tantôt par la main droite. La voie ferrée joue à cache-cache dans chaque tunnel, retrouve la lumière juste le temps de  se rappeler à moi et de disparaître à nouveau...La configuration de cet univers sauvage m'oblige à m'adapter et à changer d'allure. Ce que je fais de bonne grâce... Comment pourrais-je en vouloir à cette nature sublime, source de mon enthousiasme, si de temps à autre il lui arrive de me causer quelques misères : arbres déracinés par la tempête, éboulements de rochers fragilisés par le temps et les intempéries...?

Gorges cantaliennes

Les gorges "cantaliennes"

Depuis le champ de foire qui surplombe le quai de la rivière, je fais mes adieux à la cité de Laroquebrou en emmenant avec moi les randonneurs sur le goudron - mais pour si peu de temps ! - en direction du passage à niveau. Deux hectomètres plus loin, je m'engouffre déjà dans la forêt sur un versant boisé pentu, rive gauche, d’où je domine la rivière et la voie ferrée. Je ne suis alors longtemps qu'une sente qui se faufile entre les arbres empruntant par à-coups l'ancien chemin de service de la construction de la voie. Les détours imposés par les tunnels parfois m’éloignent de la Cère, parfois m'en rapprochent en contrebas. Sur mon passage je salue avec plaisir une dizaine de petits torrents qui dévalent du plateau et que j'enjambe sur de jolies passerelles. L'été, quelques trop rares trouées dans le feuillage récompensent les marcheurs de points de vue remarquables.

Curiosités : la retenue de Montvert sur la rive droite, le trou de la Fauvette (ancienne petite ligne ouverte au moment de la mise en place de la voie ferrée, la cascade de Lasbordes, la halte de Siran et la passerelle d'où l'on jouit d'un point de vue inédit du plus profond des gorges.

Gorges corréziennes

Les gorges "corréziennes"

Je gagne la rive droite de la Cère par un passage obligatoire sécurisé sous la voie, peu après l'arrêt de Siran. Sur la dizaine de km qui me séparent de la conduite forcée qui plonge vers l'usine de Lamativie, je chemine à mi-pente dans des sous-bois sur un terrain plat, avant de rejoindre le barrage de Camps en contrebas et terminer mon périple corrézien. Certes, je n'ai que de rares et lointaines vue sur la rivière et la voie ferrée mais témoigne de l'histoire de l'aménagement hydroélectrique du site avec les vestiges de l'ancienne production hydroélectrique de Siran, les "fenêtres" (galeries EDF) perpendiculaires aux galeries principales, l'abri sous-roche qui n'est pas sans rappeler le Trou de la Fauvette, le déversoir de Négrevergne, le site de Lamativie, les ruines de l'ancienne chapelle en bois. 

Gorges lotoises

Les gorges "lotoises"

Pour cette portion qui va de Lamativie au carrefour près de Laval de Cère (13.5 km), je choisis à nouveau la rive gauche, au coeur d'une forêt qui donne sa chance aux conifères. Au départ, je m'étire sur une partie plane d'une paire de 2 km avant de remonter sur les plateaux lotois par un sentier plus étroit, rocailleux, raviné. La montée est raide et longue de 1200 m. Sur les hauteurs, je prends l'aspect d'une piste forestière pour un parcours plat et tranquille de 9 km environ. Je renoue avec la civilisation pour une descente moyenne de 1 400 m sur la D29, vers le bourg de Laval de Cère.

Curiosités : les 5 ouvrages de franchissement, la retenue de Camps , les ponts canaux sur l'Escaumels et le ruisseau de Candes, les points de vue et les usines hydroélectriques de Laval de Cère.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com