Un site naturel à découvrir : son histoire humaine, ses vestiges, sa faune, sa flore...

"Une trentaine de kilomètres de gorges suffirait à faire de la Cère une perle des rivières du Massif central et de la ligne ferroviaire une des plus étonnantes de France

Les Gorges de la Cère ouvrent la voie aux randonneurs...

 

Guidés par les membres de l’Association touristique des Gorges de la Cère et M. Dabernat du Comité départemental de randonnée du Cantal, 47 marcheurs ont parcouru sur le GR® 652, de Laroquebrou à Lamativie les 21 kilomètres d’une belle randonnée.

Tout au long du sentier où se succèdent une vingtaine de petits ponts de bois, l’eau, le minéral, le végétal et la faune ont pris possession des lieux. Mais là, dans cet espace où la nature est si bien préservée, de nombreux vestiges et ouvrages se veulent les témoins de l’histoire fabuleuse des verriers, de celle d’une ligne de chemin de fer unique, de celle du chantier colossal des premiers aménagements hydroélectriques de la vallée de la Cère, antérieurs à la construction du barrage de Saint-Etienne-Cantalès.

Transport hors du commun que l’acheminement insolite en « Taxi-Brousse* » des 18 marcheurs de l’après-midi pour des retrouvailles avec le groupe du matin à l’aire de pique-nique au-dessus de la halte de Siran !

La dégustation des produits locaux en fin de balade orchestrée de main de maître par M. Joël Bois et Mme Marie-Claude Delon de la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne a rajoute à cette journée une convivialité unanimement saluée.

 

* "Taxi-Brousse": du nom du chauffeur sympathique et dévoué du moyen de transport insolite utilisé lors de cette journée consacrée à la découverte des Gorges de la Cère

  Siran logot logo    Logo FFRP  lgdlc
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com